Qu’est-ce qui t’a d’abord poussé à faire du CrossFit? 

Je cherchais de quelque chose qui allait me motiver. Je suis du genre à me lancer dans quelque chose de manière assez intense mais je perd l’intérêt au bout de quelques semaines si je n’ai personne pour me pousser. Une amie m’a dit de regarder le CrossFit car l’esprit de groupe était très fort et que ça incitait à continuer.

Après 10 mois de cours, j’avoue que c’est principalement grace aux coachs et au groupe que j’ai encore envie de retourner au gym à chaque semaine.

Quelle a été ta première impression? Quelle est ton impression maintenant?

Ma première impression en arrivant au gym a été « Oh my god, je ne serai jamais capable de faire ce qu’ils font ». C’est impressionnant de voir le WOD sur le tableau lors de son premier cours. Je me suis vraiment demandé si il ne fallait pas se mettre en forme avant de commencer le CrossFit.

Maintenant, je comprends qu’il y a des gens de tous les niveaux dans les groupes et que tout le monde peut se lancer. Le WOD est probablement le moment le plus motivant de ma journée. J’ai vraiment l’impression de repousser mes limites à chaque cours.

Quelle a été ta première réussite? 

Mon premier handstand push-up. C’était difficile au début mais dès que j’ai vraiment compris la technique c’est devenu un de mes mouvements préférés.

Qu’est-ce que tu essaies d’améliorer en ce moment avec le CrossFit? 

Présentement, je travaille sur mes back squats. Les jambes sont souvent sollicitées lors des entrainements alors je veux les renforcer au maximum.

Quel est ton souvenir CrossFit Westmount préféré? 

Je me souviens d’un workout en particulier fait 2 ou 3 mois après avoir commencé le CrossFit. La plupart des entrainements sont assez uniques mais celui-là était très semblables à un autre fait durant ma première semaine au gym. Je me rappelle avoir été surpris de voir à quel point la deuxième fois avait bien été alors que la première avait été particulièrement éprouvante.

C’est vraiment à ce moment là où j’ai réaliser pour la première fois tous les progrès que j’avais fait en peu de temps. J’étais fier.